à propos…

Blog de l’atelier Desire Path & Maps, proposé par David Dronet & Nicolas Germain, enseignants multimédia à l’Ecole Supérieure des arts et médias de Caen-Cherbourg. (ESAM-C2)

Objectifs : 

– Apprendre à organiser et à créer une visualisation d’une base de données (datas, images, sons…) en vue de la traiter ultérieurement dans le cadre d’un projet de création dans l’espace public.

– Mener une réflexion sur les questions de spatialisation du son, de l’image et de l’interactivité dans le panorama de l’art contemporain.

– Mise en place d’un projet personnel en relation avec l’espace public

– Amener l’étudiant à gérer un projet personnel, sa réalisation, sa mise en place dans l’espace public et ses contraintes techniques, économiques, administratives …

DESIRE PATH est un terme inventé par Gaston Bachelard qui désigne les traces produites par les raccourcis que les gens créent dans l’espace public pour accélérer leur circulation. Cette métaphore est le point de départ d’une réflexion sur la manière dont circulent les flux dans cet espace et notre capacité à se les réapproprier et à réinventer notre relation à la ville.

En collaboration avec la mention “Géomatique des Risques et Traitement de l’Information Géographique” (GEO_RIS_TIG) du Master de géographie de l’université de Caen, chaque étudiant de l’ésam C2 devra développer son propre système de représentation cartographique librement, en s’inspirant ou en détournant des modèles existants : Google Maps, cartes en 3D, cartes virtuelles ou cartes d’inspiration académique. Ce système sera en relation avec les problématiques développées dans le cadre de l’atelier et devra en donner une meilleure lisibilité. Il déterminera et étudiera en binôme avec un étudiant d de la mention GEORISTIG le champ de données qu’il souhaite explorer, accumuler et traiter ainsi que le médium de navigation le plus adapté (web, vidéo, animation flash, système interactif…).

Parallèlement les étudiants de l’atelier seront amenés à suivre et assister les artistes en résidence à Colombelles travaillant sur les questions de rénovation et de renouvellement du paysage urbain dans le cadre   de la convention avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

(ANRU), les trois porteurs de ce projet de résidence sont la  Ville de Colombelles, le Centre socioculturel et sportif Léo Lagrange et Transat Vidéo. Cette collaboration est construite autour de la problématique du territoire, de son exploration et de ses ramifications, tant historiques, topographiques, architecturales, urbanistiques que sociales. Le projet fondamental est de proposer à une dizaine d’artistes un temps de réflexion, d’appropriation et de création autour et à partir de ce territoire donné, par la médiation de leur regard extérieur et sensible. Les artistes ont été sélectionnés en fonction de leur approche et démarche en rapport étroit avec l’architecture et l’urbanisme à travers la ville et le paysage, la mise en forme et à la transformation de l’espace, l’habitat, l’habitant et l’espace public, l’altérité dans le travail artistique.

Contenu : 

– Observer et capter les flux de l’espace urbain (enregistrements, images, dessins, prises de vues, relevés de données…).

– Gérer et structurer ces informations

– Analyser et mettre en perspective ces données (historiquement, géographiquement, géopolitiquement, sociologiquement, culturellement…)

– expérimentations de la mise en espace de sons et d’images, de systèmes interactifs… à partir d’une base de données personnelle.

– Elaboration d’un projet personnel dans l’espace public.

– Analyser les paramètres spécifiques au contexte de diffusion du projet

– Elaboration d’une fiche technique du projet

– Appréhension des contraintes d’installation et optimisation de l’installation

– Réalisation finale

– Assistanat d’artistes

Méthode d’enseignement :

– acquisitions et captations des données (déambulation dans l’espace public)

– classement et gestion des données

– recherches documentaires

– recherches personnelles

– atelier collectif

– étude de faisabilité des propositions

– présentation d’œuvres dans l’espace public

Evaluation : 

– Pertinence du choix de l’œuvre

– Méthodologie dans la mise en œuvre du projet

– Pertinence et qualité conceptuelle, sonore et technique

>>>  Bibliographie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :