Topographies de la guerre

A l’occasion de son premier anniversaire, LE BAL, plate-forme d’exposition, d’édition de réflexion et de pédagogie dédiée aux représentations du réel, présente l’exposition «Topographies de la guerre».

Comment imaginer qu’autre chose que la bataille puisse représenter la guerre? Les oeuvres photographiques ou vidéo réunies dans cette exposition laissent délibérément hors cadre l’affrontement, le corps, la chute, la blessure, la mort. Toutes réalisées depuis 2000, elles ont donc en commun une ambition documentaire déclarée, manifeste: le parti pris d’une totale désincarnation de la guerre et, de ce fait, une focalisation sur les sites, les positions, les espaces géologiques ou construits. Des essais topographiques, en quelque sorte, qui, loin de renier le coût humain des combats, privilégient une lecture de la guerre par sa géographie.

Ces options iconographiques coïncident, dans le domaine stratégique, avec l’usage de techniques de simulation, la propagation d’armes agissant à très longue distance, mais également avec la censure médiatique exercée par les états-majors, et la quasi-impossibilité pour les photographes et vidéastes d’opérer librement sur le terrain.

Exposition du 17 sept au 18 décembre 2011, Le BAL, 6 impasse de la défense, Paris 18e.

source : paris-art.com

 © Jananne Al-Ani, Shadow Sites II, 2011

~ par nickst sur 30 octobre 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :