Rachel Whiteread

Embankment

2006, installation, 14000 cubes de plâtres

La tour de babel, les pyramides, des îlots urbains sont regroupés comme autant de sites sans identité précise. Seules leurs volumétries, sorte d’accumulation de containers, font écho à nos propres souvenir et nous laissent entrevoir notre urbaine condition humaine.Edith

~ par desirepathesamcaen sur 5 janvier 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :