Mike Bouchet

 

  Mike Bouchet s’approprie une maison caractéristique des banlieues américaines et la replace dans un contexte totalement inédit.Au lieu de se trouver dans une banlieue anonyme, entourée de maisons standardisées, l’oeuvre flottera dans la lagune devant l’Arsenal, tel l’archétype d’un mirage commercial.

Afin de permettre la réalisation de cette oeuvre qui deviendra probablement l’un des emblèmes de cette Biennale, Mike Bouchet a produit, conjointement à la sculpture « Watershed », des éditions limitées dont les recettes seront intégralement réinvesties dans ce projet. Ces éditions deviennent dès lors les documents du projet ainsi que des oeuvres autonomes très caractéristiques du mode opératoire de l’artiste.

Enfin, même s’il ne s’agissait pas de sa volonté initiale, le contexte économique actuel ne peut que donner davantage de pertinence à une oeuvre qui par sa singularité formelle, politique et humoristique s’amorce comme l’un des sommets de la Biennale.

 

 

 

http://www.galerie-vallois.com/fr/artiste.html

Julien C

~ par desirepathesamcaen sur 4 décembre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :